Menu

     Accueil
     Logiciels
     Documents
     Emulateurs
     Forum de discussion
     Témoignages
     Avis de recherche
     Trombinoscope
     Truc & astuce
     Outils
     Liens

Retour


Témoignage de Christian Colongo

Voici le témoignage de Christian Colongo, auteur entre autres du célèbre Missions En Rafale édité chez FIL.

Propos recueillis par e-Mail par Yoann Riou le 01 Octobre 2005.





Bonjour Christian Colongo. Pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ?


Christian Colongo

(Cliquez sur la photo pour voir l'originale à SUPAERO)
    Dans les années 60, à l'époque ou la conquète spatiale faisait encore rèver, la passion de ce domaine m'a conduit à préparer le diplome d'ingénieur de SUPAERO (Ecole Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace). Depuis, je n'ai pas quitté cette école puisque j'y exerce des fonctions d'enseignement et de responsable du Centre Aéronautique et Spatial, laboratoire ou nous développons des activités orientées vers l'enseignement principalement, ou la recherche pour une moindre part. Ont peut citer en particulier les activités d'enseignement en vol (nous possèdons une flotte de 6 avions légers dont un avion (TB20) instrumenté qui permet aux elèves de réaliser des exercices de type essais en vol. Nous avons également réalisé un simulateur de vol qui n'a pas cessé d'évoluer au cours de ses trente ans d'existence (on imagine les progrès réalisés dans ce domaine depuis les années 70 qui obligent constamment à nous remettre en cause si l'on ne veux pas devenir rapidement obsolète).

   Vous comprenez à présent un peu mieux les raisons qui m'ont amené à participer au développement , ou réaliser les simulateurs Airbus et Missions en Rafale. En fait, c'est comme bien souvent par hasard que l'opportunité s'est présentée. L'un des responsables d'Answare Diffusion qui souhaitait développer le premier simulateur sur TO7 a fait appel à l'un de ses amis travaillant à SUPAERO qui lui même s'est adressé à moi pour participer à cette aventure. Ce premier simulateur a connu un beau succès, d'ailleurs, c'est Michel Platini qui le présentait à la télé!!! Je me suis ensuite lancé en solo dans le développement de Carte du ciel (l'astronomie fait aussi partie de mes "dadas") qui a eu un certain succès auprès de l'éducation nationale puis de "Missions en Rafale", ces deux derniers logiciels avec la société FIL qui avait repris les activités d'Answare. Tout s'est terminé brutalement avec le dépot de bilan de cette société, avec une ardoise en droits auteurs de près de 400 000F dont je n'ai bien sûr jamais vu la couleur. Finalement, ces logiciels ont atteint une vente globale d'environ 50000 exemplaires, ce qui n'était pas si mal à cette époque. J'ai ensuite cessé cette activité qui devenait impossible à poursuivre seul en raison de lmontée en puissance des micro ordinateurs, nécessitant rapidement des équipes bien plus étoffée pour réaliser le moindre logiciel. Il faut se rappeler que l'on disposait sur TO7 d'une capacité mémoire de 16Ko, relativement facile à "remplir" par un seul développeur.



Vous avez développé sur d'autres machines que Thomson, comment vous compareriez ces machines avec les Thomsons ?

    Les trois programmes me concernant on tous été développé sur Thomson, mais j'ai également été amené à travailler sur AMSTRAD (avec le processeur Z80), c'était une autre gymnastique, mais je n'ai pas le souvenir d'une machine meilleure que l'autre, sauf peut être une gestion de l'écran graphique plus agréable sur Thomson (une fois qu'on en avait compris les subtilités!). Mais franchement tout ceci fait partie du passé et je suis bien incapable aujourd'hui de faire une analyse technique comparée des avantages et inconvénients de chaque système.

Carte Du Ciel



Il semble qu'Airbus ait été développé seulement sur Thomson. Par contre Mission En Rafale fut probablement une adaptation. Avez vous été approché par FIL, en regard a votre expérience passée avec Airbus justement pour adapter Mission En Rafale sur Thomson ?

   Airbus a bien été développé exclusivement pour Thomson et n'a pas été porté sur d'autres machines. Contrairement à ce que vous pensez, j'ai développé, seul, Mission en Rafale sur Thomson et il s'agit donc d'une création originale et pas d'une adaptation d'un simulateur existant. Je l'ai ensuite adapté à Amstrad, et FIL s'est chargé de l'adaptation sur Atari.



Je me souviens avoir acheté Missions En Rafale dès sa sortie et n'avoir absolument pas été décu, aussi bien au niveau des instruments que de la fluidité de la 3D. Avez vous développé ce jeu vous-même de A à Z ou profité d'une aide chez FIL ?


Missions En Rafale
   Airbus avait été developpé par les programmeurs d'Answare, sur des scénarios et des équations que nous leur avions fournis (mon collègue de SUPAERO et moi même). Par contre, j'ai developpé seul "Carte du ciel" puis "Missions en Rafale" sans aucune aide technique de la part de FIL (hormis bien sûr la fourniture des matériels et environnements de développement en assembleur). Ceci m'a permis d'utiliser au mieux les possibilités du TO7 (et MO5) pour obtenir, je pense, une qualité graphique supérieure à celle d'airbus (et ceci avec exactement le même matériel).



Quelles ont été vos relations avec FIL ?

    D'après ce que je vous ai dit plus haut, vous devez vous douter que les relations avec FIL (mais surtout avec son principal actionnaire : La CAMIF) se sont vite dégradées avec la mise en liquidation judiciaire. Les principaux auteurs ont été très mécontents du traitement qui leur a été réservé, étant persuadés que leur droits d'aueurs auraient pu leur être versés avant cette mise en liquidation. L'aspect relationnel avec FIL reste donc pour moi un très mauvais souvenir.



A part les 3 logiciels cités ci dessus, auriez vous contribué, sur Thomson, à d'autres logiciels ?

    Non, comme je vous l'ai dit plus, j'ai cessé ce type d'activité après ces trois logiciels, ce qui ne m'a pas empèché de continuer le développement de nombreux logiciels destinés essentiellement à l'enseignement à SUPAERO (Simulateurs avion, satellites, lanceurs, systèmes orbitaux etc...)

Airbus



Avez des anecdotes à raconter sur votre expérience de développement sur Thomson ?

   Je n'ai pas souvenir d'anecdote particulière, mais il faut se rappeler qu'à cette époque un écran coutait très cher, et c'est la télévision familiale que en tenait lieu. Il fallait donc négocier un peu, et souvent les séances de travail commencaient vers dix heures le soir pour se terminer assez tard...



Un forum Thomson réunissant les passionnés des machines Thomson a lieu cette année (comme tous les ans) à Paris le week-end du 15 et 16 Octobre. Si vous êtes de passage a Paris pendant ce temps, souhaiteriez vous vivre "retour vers le passé" si l'on peut dire un cours instant ?

   Je ne serais pas dans le coin ce week-end là, mais j'ai beaucoup apprécié de revoir ces vieux logiciels avec des émulateurs TO7 et MO5 sur lesquels je suis tombé par hasard (sur le web) il y a quelques mois sans en soupconner l'existence...



Un grand merci à Chirstian Colongo pour sa disponibilité, son temps et sa gentillesse.


Retour

Cette page a été vue 4523 fois.
Vous êtes actuellement 2 utilisateurs connectés.
Cette page a été générée en 0.0095980167388916 secondes.


Logicielsmoto.com © Copyright 2001-2018